Dr Yves Bokobza   | 01 46 47 50 79
PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

Opération de l’hypermétropie : les techniques

L'opération de l’hypermétropie fait appel le plus souvent au Lasik 100% laser, plus rarement aux implants phaques, monofocaux ou multifocaux.

La chirurgie de l'hypermétropie au laser (Lasik 100% laser) se caractérise par la rapidité de récupération visuelle qui est assez spectaculaire. Elle s’installe d’abord en vision de près en quelques heures, puis en vision de loin. La simple correction de l’hypermétropie chez des patients également presbytes s’accompagne d’une amélioration de la vision de près : c’est le mécanisme de la « multifocalité » cornéenne. Si la presbytie est avérée, associée à l’hypermétropie, l’utilisation de la monovision avancée, c’est-à-dire un œil dédié à la vision de loin (œil directeur) et l’autre à la vision de près (œil dominé), donne de très bons résultats et une indépendance vis-à-vis des lunettes dans l’essentiel des actes de la vie courante.
Le port de lunettes sera exceptionnel et réservé parfois à deux situations : la conduite nocturne et la lecture de fins caractères en condition de faible luminosité.

Quand l’hypermétropie est trop forte et la chirurgie des yeux au laser contre-indiquée, les implants monofocaux (pour la vision de loin) ou les implants multifocaux (pour la vision de loin et de près) seront indiqués.
Ils donnent, comme l'opération de l'hypermétropie au Lasik 100% laser, de très bons résultats.