Dr Yves Bokobza   | 01 46 47 50 79
PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

Opération de l'hypermétropie : les implants intra-oculaires

Les implants intra-oculaires ne sont indiqués que pour de fortes hypermétropies, c'est à dire celles qui dépassent + 6 et peuvent atteindre +12 dioptries, voire plus.

opération hypermétropie, implant intra-oculaire Les implants phakes positifs représentent l'essentiel des indications. La technique chirurgicale est la même que chez le myope. Il s'agit là cependant de mettre en place des implants dont la puissance dioptrique est positive et non négative. L'implant le plus utilisé est l'implant Artisan, solution qui n'est envisageable que si la profondeur de la chambre antérieure est suffisante. Or, ce n'est pas toujours le cas de l'œil hypermétrope, puisqu'il est caractérisé par sa petite taille. Quant elle est possible, cette technique donne d'excellents résultats, extrêmement précis.

Lorsqu'une cataracte co-existe, il suffit de remplacer le cristallin opacifié par un cristallin artificiel dont on calcule la puissance en fonction de l'hypermétropie initiale. Les résultats sont trés satisfaisants : l'opération améliore nettement la vision de loin sans correction tout en diminuant la correction nécessaire en vision de près. Un implant multifocal est également possible si le patient est désireux de supprimer toute correction tant en vision de loin qu'en vision de près.

Quant à la chirurgie du cristallin clair, elle ne s'envisage qu'après 50 ans et reste controversée malgré de très bons résultats visuels. Qu'il s'agisse d'une cataracte ou d'un cristallin clair, il faut savoir proposer au patient un implant multifocal de derniàre génération qui garantit au patient une autonomie visuelle tant en vision de loin qu'en vision de près avec très peu d'inconvénients.