Dr Yves Bokobza   | 01 46 47 50 79
PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

Les particularités du Lasik pour la chirurgie de l'hypermétropie

La chirurgie de l'hypermétropie est nettement dominée par le Lasik 100% 

Le Lasik 100% laser représente en effet l'essentiel des indications. Si la technique opératoire est la même que chez le myope, la principale différence concerne le siège d'application du laser excimer.

Ici, contrairement à la myopie, le laser creuse un sillon circulaire périphérique dont le diamèètre et la profondeur dépendent du degré d'hypermétropie à traiter. Les systèmes d' « eye tracking » qui équipent la plupart des lasers et garantissent un traitement parfaitement centré sont indispensables chez l'hypermétrope.

Opération Hypermétropie Laser, Lasik

La plupart des patients hypermétropes commencent à penser à l'opération autour de 40 ans. C'est en effet à ce moment que leurs capacités d'accommodation diminuent, se traduisant par une dépendance croissante aux lunettes, surtout en vision de près mais aussi en vision de loin. Le Lasik est particulièrement indiqué pour des hypermétropies comprises entre +1 et +5 dioptries (qui sont de loin les plus fréquentes), en fonction de l'épaisseur de la cornée. le

Lasik 100 % laser est particulièrement indiqué chez l'hypermétrope, car il permet d'obtenir des capots de grand diamètre adaptés à la photoablation en couronne périphérique.

Résultats des chirurgies de l'hypermétropie

Ses résultats sont d'autant meilleurs que l'hypermétropie à traiter est faible ou moyenne. Au delà de +6 dioptries, les résultats du Lasik hypermétropique sont souvent insuffisants et il faut penser aux implants hypermétropiques ou à la chirurgie du cristallin clair et aux implants multifocaux.

Après un Lasik, la rapidité de la récupération visuelle est spectaculaire. Elle s'installe en quelques heures, d'abord en vision de près puis en vision de loin. On observe en effet une myopisation initiale habituelle qui demande quelques semaines pour disparaître.

La simple correction de l'hypermétropie chez les patients également presbytes s'accompagne généralement d'une compensation de la presbytie du fait de l'instauration d'une certaine multifocalité cornéenne.

Le bénéfice visuel attendu concerne avant tout la vision de loin, mais le patient hypermétrope est souvent très sensible à l'amélioration de sa vision de près, qui est maximale au décours immédiat du Lasik.

Dans ce cas l'utilisation de la monovision, c'est à dire un oeil dédié à la vision de loin et l'autre à la vision de près, donne des résultats probants et durables qui réduisent la dépendance aux lunettes tant en vision de loin qu'en vision de près.