Dr Yves Bokobza   | 01 46 47 50 79
PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

Opération des yeux au laser : les contre-indications

La myopie doit être stabilisée, aussi opère-t-on les sujets à partir de 20-21 ans. On n’opère jamais les yeux au laser avant la fin de la croissance.

Les contre-indications absolues à l‘opération des yeux au laser sont exceptionnelles et seront dépistées par un interrogatoire et un examen très minutieux, quasi policier.

opération yeux laser, myopie

Le kératocône, maladie génétique qui se traduit par une déformation évolutive de la cornée, se dissimule souvent derrière une myopie le plus souvent associée à un astigmatisme en apparence banal. Il doit être dépisté à tout prix car, s’il était méconnu, une opération au laser aurait des conséquences souvent extrêmement fâcheuses avec un risque d’ectasie post-opératoire. La notion d’un astigmatisme évolutif, d’antécédents familiaux, et surtout l’examen cornéotopographique pré-opératoire (qui permet d’analyser la forme et le relief de la cornée) emportent le plus souvent la conviction.

Les autres contre-indications absolues à l’opération des yeux au laser sont : l'uvéite, les atteintes épithéliales sévères, les antécédents d'herpès oculaire récidivant, certaines maladies oculaires affectant la fonction visuelle telles une cataracte ou un glaucome avéré.

Il est classique et recommandé d’éliminer également les patients atteints de certaines maladies inflammatoires générales et auto-immunes car ils ont tendance à mal cicatriser.

Enfin les patients n’ayant qu’un « œil voyant » quelle qu’en soit la raison, ne devraient pas être opérés car, même si les complications de cette opération des yeux au laser sont exceptionnelles, le risque zéro n’existe pas.