Dr Yves Bokobza   | 01 46 47 50 79
PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

Autres techniques d'opération des yeux

Le Relex-Smile est la dernière-née des techniques d’opération laser des yeux

La technique Smile (small lenticule extraction) est une technique d'opération des yeux sans capot cornéen. Elle prévoit la découpe d'un lenticule à l'aide du laser femtoseconde, réalisée dans la profondeur de la cornée. Ce lenticule est extrait par le biais d'une petite incision périphérique de 4 mm.

Smile et Relex : Opération des Yeux au Laser

Cette technique Smile est réalisée grâce au laser femtosecondaire Zeiss Visumax et possède quelques avantages vis-à-vis de la technique du Lasik 100% laser (cette dernière restant la technique de chirurgie laser des yeux de référence). Le Smile permet une réduction de la sécheresse oculaire qui peut être temporairement ressentie par les patients suite à une opération au Lasik 100% laser. Sont aussi réduits les risques de déplacement traumatique du capot cornéen et d'ectasie cornéen, une complication rarissime et tardive du Lasik, survenant lorsqu'un kératocône frustre n'a pas été décelé préalablement.

 

• Les techniques lasers de surface : Epilasik, PKR, Lasek

Quand l’opération des yeux au Lasik n’est pas possible (myopie trop forte, cornée trop fine, suspicion de kératocône frustre etc…..), il est le plus souvent possible de proposer au patient une autre technique d’opération des yeux.

La chirurgie laser des yeux fait appel dans ce contexte à des techniques lasers de surface, c’est-à-dire appliquées directement à la surface de la cornée. Cette chirurgie des yeux au laser excimer de surface regroupe un ensemble de techniques très proches les unes des autres : Epilasik, PKR, Lasek. Ce type d’opération des yeux se caractérise par la nécessité de soulever ou d’enlever l’épithélium cornéen qui tapisse la surface de la cornée, tissu qui a une capacité de régénération très rapide en 2 ou 3 jours. Ici, le laser Excimer est appliqué directement à la surface de la cornée. Les résultats de ce type d’opération des yeux sont excellents, quasi similaires à ceux du Lasik quand le défaut optique n’est pas trop important.

La principale différence dans ces techniques de l'Epilasik, de la PKR et du Lasek réside dans la rapidité de récupération visuelle, retardée de 3 à 4 jours comparée au Lasik, le temps que l’épithélium se reforme. Autre différence, la gêne ressentie les 3 premiers jours suivant l'opération des yeux, supérieure à celle du Lasik, très atténuée par le port de lentilles que le patient enlèvera passé ce délai.

 

Les implants intraoculaires ou opération des fortes myopies

Dans ce contexte de forte myopie, l’opération Lasik 100% laser ou toute autre opération laser des yeux, sont formellement contre-indiquées.

La technique des implants myopiques consiste à introduire dans l’œil une lentille correctrice, a priori définitive, qui corrigera très précisément la forte myopie et l’astigmatisme souvent associé. Cette technique d’opération des fortes myopies, déjà très ancienne, donne de très bons résultats et une grande satisfaction aux patients qui vivent souvent cette forte myopie comme un handicap.

Cette technique d’opération des yeux est très performante mais fait souvent un peu peur aux patients, inquiets de l’introduction dans l’œil d’un implant intra oculaire. Il faut les rassurer et leur expliquer que l’opération est rapide et indolore, que les suites sont simples, que la lentille est parfaitement tolérée par l’œil et qu’il s’agît d’une opération des yeux très sure, très efficace, et réversible au moindre problème. Seul son coût un peu élevé peut constituer un obstacle.

 

La chirurgie du cristallin

Il s’agit ici de remplacer le cristallin par une lentille synthétique (ou implant) de puissance adaptée capable de corriger le défaut visuel, quel qu’il soit (hypermétropie, presbytie, astigmatisme ou myopie). La chirurgie du cristallin est celle d’une opération de la cataracte, parfaitement maitrisée, rapide, totalement indolore avec un taux de complications extrêmement faible.

La chirurgie de la cataracte est en effet devenue réfractive grâce aux implants Prémium qui permettent d’assurer une indépendance vis-à-vis des lunettes, tant en vision de loin qu’en vision de près. Le problème ne se pose pas s’il existe une cataracte même débutante. Parfois, lorsque le cristallin est parfaitement transparent et que la chirurgie des yeux au Lasik est contre indiquée, il est habituel de proposer une opération du cristallin clair surtout chez les patients hypermétropes et presbytes avec pose d’un implant multifocal.